D’où nous viennent toutes ces idées ?

 

Cette question, nous autres auteurs, nous l’avons entendue des milliers de fois. Et vous voulez un scoop ? On n’en sait rien ! Nous inventons des histoires avec la même facilité qu’un bilingue parle une seconde langue ou que vous faites du vélo : on n’y prête pas attention. A un moment, notre cerveau est happé par un détail et là, tout se met en place sous nos yeux. Une trame se déroule, des personnages apparaissent, leurs traits se dessinent tandis que des lieux naissent. Tout va si vite! Voilà, une idée d’histoire a germé sans que nous n’ayons eu à la chercher…

Et lorsqu’on creuse, on se rend compte que ces idées qu’on pensait nôtres, ne se sont qu’un mélange d’une multitude de choses qu’on a vu, lu, entendu ou vécu et que l’on peut résumer en quatre* mots : nos sources d’inspiration.

L’adage nous dit qu’aujourd’hui il est impossible d’inventer quelque chose ou d’avoir une idée réellement innovatrice…

Eh oui, l’écrivain ermite est un mythe ! Aussi bizarrement que cela puisse paraître, le processus de création ne peut naître du néant. Il provient toujours d’un élément déclencheur alors, sans plus attendre – ah ! j’ai toujours rêvé de dire ça un jour –  voici les miens, par ordre d’importance :

  • Les gens !** – Vous, lui, moi et l’autre là-bas sont des sources inépuisables d’idées d’une qualité et d’une justesse presque sans faille.
  • Le 7e Art** – Ca à toujours été de loin ma source d’inspiration, parce qu’on y voit de tout et que dans son immensité il y a toujours des choses à piocher. Il suffit d’être curieux et de ne pas se cantonner aux blockbusters (qui contiennent aussi bon nombre d’idées).
  • Les jeux de rôles** – Ah ! Mon grand amour… L’imaginaire à l’état pur ! Vous n’imaginez même pas les idées qui peuvent naitre autour d’une table de jeu, en lisant un manuel de jeu…
  • Les mangas** – Parce que celui qui se demande « pourquoi ? » devrait commencer à s’intéresser à cet archipel qu’on nomme « Japon ». Les mangas traitent d’un tas de sujets, dans de multiples univers ultra profonds, avec des personnages très charismatiques.
  • Les séries** – Ah ! Comment ne pas en parler ? Qui au XXIe siècle pourrait s’en passer ? Là aussi il y a matière à dire.
  • La littérature** – Hein ? Eh oui, elle n’arrive qu’en 6e position ! En grande partie parce qu’elle est arrivée dans ma vie tardivement, mais là aussi, il y a des perles à ne pas rater.
  • Les jeux vidéo** – Vous imaginez que j’ai failli les oublier, alors que l’une de mes premières histoires est entièrement inspirée d’un jeu vidéo ! Honte à moi ! Et même si, aujourd’hui, je n’ai plus le temps d’en découvrir de nouveaux, les jeux vidéo regorgent toujours de merveilles.
  • La musique** – Parce qu’une seule note peut nous surprendre et nous faire vibrer n’importe où.

Et comme je suis un épanadiploseur par essence – ne cherchez pas, ce mot n’existe pas, il est dérivé de la figure de style « épanadiplose » –  je me vois dans l’obligation de finir comme j’ai commencé, avec :

  • Les voyages** – parce que comme je l’ai déjà dit : les gens d’ici et d’ailleurs sont la meilleure source d’inspiration possible, alors lorsqu’on y rajoute des décors paradisiaques, une eau cristalline, des animaux inconnus aux couleurs féériques et le sourire d’une jeune fille qui parle un dialecte improbable, ça donne des idées !

* L’élision « d’  » compte-t-elle pour un mot ? Je vous laisse débattre…^^
**  Veuillez m’excuser, écrire étant une activité chronophage, je dois faire des priorités. La rédaction de ces pages se fera au fur et à mesure, en fonction de mes disponibilités. Heureusement, l’été arrive ! ^^ Et sur mon « To Do » il y a écrit : article pour le site.

Mes influences

Culture Geek

Rencontres & Voyages

Hors des sentiers battus